Les Requins seraient Daltoniens


Les requins, ces grands prédateurs des mers, ne pourraient distinguer les couleurs, selon une étude parue mardi dans la revue allemande Naturwissenschaften.


Les scientifiques ont examiné les cellules de la rétine de 17 espèces de requins, capturées le long des côtes d'Australie.
Chez 10 espèces de requins sur 17, la rétine des yeux ne contient pas de cônes, les cellules réceptrices qui permettent de distinguer les couleurs en réagissant à une longueur d'onde particulière du spectre lumineux.
Les sept autres espèces possèdent des cônes, mais d'un seul type, qui ne réagissent qu'aux longueurs d'onde d'environ 530 nanomètres, ce qui correspond à la couleur verte.
Les humains, eux, possèdent différents types de cônes, ce qui leur permet de percevoir tout le spectre des couleurs.
Néanmoins, chez toutes les espèces de requins, la rétine contient de nombreux bâtonnets, des cellules très sensibles à la lumière qui permettent aux requins de bien voir dans l'obscurité. Ces cellules réceptrices ne leur permettent toutefois pas de distinguer les couleurs.

Adaptation au monde marin

Les chercheurs en déduisent que les requins peuvent uniquement distinguer les différents tons d'une seule couleur, selon la quantité de lumière présente à la profondeur où ils se trouvent.
La vision en couleurs est moins importante dans un environnement aquatique, puisque plusieurs longueurs d'onde n'atteignent pas les profondeurs.
Contrairement aux animaux terrestres, pour lesquels la vision en couleurs est souvent nécessaire à la survie, les animaux marins doivent davantage être en mesure de percevoir les formes et les mouvements dans un milieu dépourvu de lumière, affirment les chercheurs.
D'autres études ont montré que les baleines, les dauphins et les phoques possèdent aussi des cônes sensibles à la couleur verte, ce qui montre que ces espèces non apparentées ont évolué parallèlement, s'adaptant aux contraintes d'un même environnement.
Selon Nathan Scott Hart, de l'Université de Western Australia, ces connaissances permettraient de fabriquer de l'équipement de pêche moins attrayant aux yeux des requins, en réduisant les contrastes. Les requins sont, en effet, souvent attrapés accidentellement par les pêcheurs commerciaux
Share | | lu 6077 fois



Les anciens Commentaires









Green974, La Passerelle Pour le Dévellopement Durable à la Réunion - Mentions Légales - Contact - 2010 / 2012